Peace-Now-and-partners-fight-dangerous-new-West-Bank-settlement-plan

Appuyé par deux autres ONG, La Paix maintenant formule une objection officielle au projet de construction de quelque 3 500 unités d’habitation dans E1, une zone particulièrement stratégique au coeur de la Cisjordanie. Selon La Paix maintenant et ses partenaires, Ir Amim et l’Association pour la justice environnementale en Israël, l’expansion à grande échelle de colonies dans cette zone pourrait porter un coup dévastateur aux espoirs de paix fondés sur une solution à deux états.

Cette objection est portée devant le Haut Conseil de planification de l’Administration civile, l’autorité israélienne responsable des permis de construction et autres questions en Cisjordanie. Le document explique pourquoi le projet de construction est non seulement injuste et trompeur  sur le plan politique, il est aussi contraire aux bons principes de planification urbaine.

Parallèlement, La Paix maintenant et ses partenaires ont lancé une campagne publique pour demander l’appui à cette objection. Mille cinq cent signatures ont été recueillies dans les premiers jours.

Large d’environ 12 km carrés, E1 se situe au nord-est de Jérusalem, à l’ouest de la colonie de Ma’ale Adumim, et à mi-chemin sur l’axe nord-sud de la Cisjordanie. La construction  d’habitations juives dans cette zone diviserait la Cisjordanie en deux – une région nord et une région sud -, empêchant ainsi la création d’un état palestinien viable. Plus précisément, cette partie de territoire est nécessaire au développement d’une Jérusalem-Est palestinienne. Une colonie israélienne à cet endroit transformerait Jérusalem-Est en enclave, coupée des autres zones palestiniennes. Elle nuirait à la possibilité que Jérusalem-Est devienne une ville importante de Cisjordanie et la capitale de la future Palestine. De plus, une colonie juive dans E1 mettrait un terme au développement de la région métropolitaine de Ramallah – Jérusalem-Est – Bethlehem, indispensable au bien-être économique, social et culturel des Palestiniens et de la future Palestine indépendante. Cette région est aussi importante aux yeux des Palestiniens que Gush Dan (Tel Aviv et ses environs) à ceux des Israéliens.

Même du point de vue des avantages purement israéliens, l’installation d’une colonie juive dans E1 ne fait aucun sens. Sur le plan topographique, E1 est coupé de Ma’ale Adumim et n’est pas relié à Jérusalem-Ouest. Un projet de construction dans E1 créerait une nouvelle colonie isolée aux abords de Jérusalem. Cette situation apporterait plus d’inconvénients que d’avantages à l’économie métropolitaine, et réduirait l’expansion de Jérusalem, portant ainsi tort à la ville sur les plans économiques et sociaux.

Étant donné que l’annexion officielle des territoires cisjordaniens n’est pas pour l’instant à l’ordre du jour (à cause de l’Accord Israël-Émirats arabes unis), les colons chercheront des “prix de consolation” dans l’expansion des colonies.“Nous ne laisserons pas Netanyahu compenser l’absence d’annexion par la construction de colonies dans E1”, a déclaré La Paix Maintenant.