Le 3 octobre 2021 12 h 00 heure de l’Est

S’ENREGISTRER À LA CONFÉRENCE EN LIGNE DU 3 OCTOBRE

Une période de questions/réponses suivra la présentation

  • Comment la loi israélienne s’applique-t-elle aux territoires occupés ?

  • Qu’est-ce que le droit international dit à propos des territoires ?

  • Quelle est l’approche de la Cour Suprême vis-à-vis de l’expansion des colonies, des enjeux des droits de la personne et des évictions dans Jérusalem-Est ?

  • La situation en Cisjordanie devrait-elle s’appeler de l’apartheid ?

  • Dans quelle mesure la Cour Suprême est-elle limitée par les politiques gouvernementales et l’environnement politique ?

  • Quelles sont quelques-unes des réussites obtenues dans la lutte pour freiner la colonisation ?

  • Quels sont quelques-uns des cas particulièrement critiques sur le point d’éclater ?

    Michael Sfard, réputé juriste israélien spécialiste du droit de la personne, abordera ces questions lors de notre première conférence de l’automne

Michael Sfard

Michael Sfard, Israel's leading human rights lawyer

Un expert des questions de colonisation, de droit international de la personne et des lois entourant les conflits armés, Michael Sfard a défendu de nombreux cas très publicisés en Israël. Il a représenté devant la Cour Suprême israélienne plusieurs activistes et organismes palestiniens et israéliens voués au droit de la personne et à la défense de la paix.  Il est le conseiller juridique d’un certain nombre d’ONG de droit de la personne et de paix, dont La Paix Maintenant/Peace Now. L’organisation New America l’a décrit en ces termes : “le principal expert juridique israélien en matière de colonisation, des défis posés par la grande infrastructure de l’occupation israélienne dans la vie quotidienne des Palestiniens, dans l’obtention de la  solution à deux états, dans la  politique américaine et dans la démocratie israélienne.”

Michael Sfard est né en 1972 à Jérusalem, et il est le petit-fils de survivants de la Shoah. Il est détenteur de diplômes en droit de l’Université de Jérusalem et de l’University College de Londres.

Il a rédigé de nombreux articles pour les grands journaux, a collaboré à la rédaction de plusieurs ouvrages et est l’auteur de The Wall and the Gate: Israel, Palestine, and the Legal Battle for Human Rights , paru en 2018. Plus récemment, il a produit une opinion juridique pour le groupe israélien de défense des droits de la personne, Yesh Din, portant sur la question de savoir si la Cisjordanie était victime d’un régime d’apartheid.