L’ACPM condamne sans équivoque une nouvelle politique que se propose d’adopter Le Fonds national juif (FNJ) pour acquérir des terres privées palestiniennes en Cisjordanie dans le but d’étendre les colonies juives. Notre opposition rejoint celles de La Paix maintenant/Shalom Achshav en Israël, de Americans for Peace Now et d’autres organismes juifs, notamment le mouvement américain Union for Reform Judaism.

D’après ce plan, le FNJ achèterait les terres palestiniennes à l’intérieur des colonies existantes et adjacentes à celles-ci, y compris les colonies en plein coeur de la Cisjordanie comme celles de la vallée du Jourdain et du sud des collines de Hebron.

Le FNJ opère officieusement en Cisjordanie depuis des années et grâce à des intermédiaires, mais cette dernière initiative signifierait que la puissante organisation pourrait désormais officiellement et publiquement financer l’expansion des colonies, et de façon beaucoup plus importante que par le passé. Le FNJ a un énorme budget, et pourrait consacrer une mine d’or à la construction de colonies.

Le changement de direction du FNJ a été provoqué par un nouveau leadership très à droite qui a pris la relève de l’organisme vers la fin de l’année dernière. Certains membres du conseil élargi du FNJ ont été surpris par cette décision. Le vice-président Alon Tai a exprimé son opposition et son inquiétude en déclarant que l’organisation avait été “prise en otage par des groupes d’intérêt bornés”. Le conseil a décidé de reporter le vote sur la proposition jusqu’à la fin des élections israéliennes du 23 mars prochain.

Comme le mentionne la Paix maintenant, le projet du FNJ est un obstacle de plus qui viendrait contrecarrer la solution à deux états. Il favoriserait l’annexion rampante des territoires occupés et nous rapprocherait d’une solution permanente et anti-démocratique à un seul état. La Paix maintenant a préparé un rapport de fond détaillé sur la décision du FNJ et ses conséquences. Pour lire le rapport (en anglais) : https://peacenow.org.il/en/jewish-national-fund-to-officially-start-acquiring-more-land-in-the-west-bank

Nous remercions le mouvement américain réformiste de s’être opposé publiquement à cette initiative. Nous exprimons notre accord avec le rabbin Rick Jacobs, président de la Union for Reform Judaism, lorsqu’il déclare que notre amour d’Israël exige que nous protestions contre tout geste qui viendra ébranler la sécurité, la démocratie et la moralité d’Israël.