Les Amis canadiens de La Paix maintenant exhortent le gouvernement canadien à exprimer sa ferme opposition aux démarches que vient d’entreprendre Israël pour promouvoir le très problématique projet de colonisation sur les territoires occupés à la limite sud de Jérusalem.

Le gouvernement israélien a lancé un appel d’offres pour un projet visant à construire 1 257 unités d’habitation dans la colonie de Givat Hamatos d’ici le 18 janvier 2021, deux jours avant l’investiture du président désigné, Joe Biden. Israël s’attend à ce que l’administration Biden adopte, sur la question des colonies, une politique plus dure que celle de l’administration du président sortant Donald Trump, qui donnait à l’expansion un chèque en blanc.

Selon La Paix maintenant, ce projet de construction menace la possibilité d’une solution à deux états, puisqu’il détruirait la contiguïté territoriale d’un futur état palestinien et qu’il isolerait Jérusalem-Est de Bethléem et du sud de la Cisjordanie.

“C’est un coup très dur pour les espoirs de paix et la possibilité d’une solution à deux états.” a fait savoir La Paix maintenant dans une déclaration récente. L’organisme accuse le gouvernement Netanyahou/Gantz de “profiter des dernières semaines de l’administration Trump pour créer des situations sur le terrain qui seront extrêmement difficiles à rectifier pour parvenir à la paix”.

Des diplomates provenant de l’Union européenne et de 15 gouvernements européens se sont rendus lundi dernier sur le site du projet de construction pour exprimer leur opposition au projet. L’envoyé spécial des Nations Unies au Moyen-Orient, Nickolay Mladenov, a confirmé que le projet nuisait à la possibilité d’une solution à deux états. “La construction de colonies est illégale en vertu du droit international et je demande aux autorités de revenir sur cette décision”, a-t-il ajouté.

L’ACPM demande au gouvernement canadien de joindre sa voix à celles des nombreux autres qui s’opposent aux projets de construction de Givat Hamatos et d’autres colonies à Jérusalem-Est et en Cisjordanie.